LE GABARA, UN INSTRUMENT D'ENSORLEMENT TRÈS RECONNU EN AFRIQUE ET AU BÉNIN

 

16900317_936974809771120_2057485344_n

Le plus redoutable des charmes d’amour en pays éwé (Togo, Ghana, Bénin) est le Gabara. Cette magie permet à tout homme ayant dépensé une fortune pour l’intérêt d’une femme et qui se voit rejeté, de se faire justice. L’intéressé fera confectionner une flûte magique qu’il gardera jalousement en un lieu secret. Il pourra aussi bien la faire garder par le marabout fabricateur. A chaque fois que le besoin se fera sentir, il soufflera dans cette flûte en prononçant le nom de sa bien-aimée. Où qu’elle se trouve (même remariée à une autre personne) et quel que soit le moment ou les moyens de déplacement requis, elle accourra nécessairement vers le siffleur.

LES EFFETS DU FETICHE Gabara
Le Gabara a un effet annihilant sur la volonté de sa victime. Elle suscite un besoin de l’autre qui frôle l’hystérie, et peut pousser la victime au suicide en cas d’impossibilité de rencontre avec le bienheureux siffleur. Dans sa manifestation, cet envoûtement est une sorte de folie dont le seul antidote possible est le retour vers le bénéficiaire de l’envoûtement. Même dans ces conditions, des cérémonies s’imposent pour que la victime puisse recouvrir ses facultés. Des cérémonies que seul le siffleur pourrait ordonner. C’est dire que cette magie transforme votre mari ou fiancé en un objet à votre disposition entiere.Une forme moins tragique de charme d’amour est l’envoûtement à la musaraigne. Par cette magie, un homme qui se fait humilier par une femme peut l’obliger à devenir sienne à termes. La femme envoûtée se verra désertée par tous ses soupirants aux regards desquels elle passera pour une musaraigne, excepté l’envoûteur. A force d’insister, et en désespoir de cause, l’envoûtée n’aura d’autres choix que de reconsidérer sa position.

TÉLÉPHONE Whatsapp +229 66075591